Home / Accueil

Bâtiment de la nutrition

Ottawa, Ontario, Canada

Reconnu formellement en: 1992/02/28

Vue en angle du Bâtiment de la nutrition, 1991.; Department of Agriculture and Agri-Food / Ministère de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, 1991.
Vue en angle
Pas d'image
Pas d'image

Autre nom(s)

Bâtiment de la nutrition
Central Experimental Farm (Building No. 59)
Ferme expérimentale centrale (bâtiment no 59)

Liens et documents

Date(s) de construction

1898/01/01 à 1899/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2008/04/23

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le Bâtiment de la nutrition se trouve sur un terrain aménagé, dans un cadre pastoral à la Ferme expérimentale centrale, à Ottawa. Ce bâtiment en brique en forme de L est coiffé d’un toit en croupe très pentu agrémenté par des lucarnes triangulaires et en appentis, percé de hautes cheminées de maçonnerie. Une corniche ornée de modillons et une frise étroite accentuent les lignes horizontales du bâtiment. Les fenêtres à carreaux multiples reflètent le plan intérieur et contribuent à la composition équilibrée des élévations. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le Bâtiment de la nutrition est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
Le Bâtiment de la nutrition est étroitement associé à l’expansion du réseau des fermes expérimentales au Canada. Conformément au mandat de la Ferme expérimentale centrale (FEC) datant de 1886 et consistant à implanter des nouvelles méthodes d’exploitation agricole rentables au Canada, une Division de la chimie, l’une des quatre divisions initiales, a été créée. Tous les laboratoires expérimentaux au service des divisions de la Ferme ont été intégrés au laboratoire de chimie (plus tard appelé laboratoire de nutrition des animaux) à son achèvement en 1899. Le bâtiment est aussi étroitement associé à Frank T. Strutt, chimiste fédéral de 1886 à 1932, qui a reçu un prix de l’American Society of Agronomy en 1929.

Valeur architecturale
La valeur du Bâtiment de la nutrition découle de sa bonne conception esthétique. Le bâtiment est un exemple bien préservé du type de bâtiment solide et fonctionnel caractéristique des 30 premières années de l’histoire de la FEC. Le plan intérieur a été modifié selon l’évolution des besoins, mais demeure fidèle au plan et aux voies de circulation d’origine. La qualité de l’exécution et des matériaux se voit dans la maçonnerie et les boiseries, comme la corniche ornée de modillons et la frise étroite.

Valeur environnementale
Le Bâtiment de la nutrition renforce le caractère de jardin pittoresque du cadre pastoral où il est situé à la Ferme expérimentale centrale.

Sources: Ferme expérimentale centrale, Ottawa (Ontario), Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine, rapport de recherche, rapport 91-170; Bâtiment de la nutrition, bâtiment 59, Ferme expérimentale centrale, Ottawa (Ontario), Énoncé de la valeur patrimoniale, 91-170.

Éléments caractéristiques

Les éléments suivants, qui définissent le caractère du Bâtiment de la nutrition, devraient être respectés.

Sa bonne conception esthétique, sa bonne fonctionnalité et la qualité des matériaux et de
l’exécution, c’est-à-dire :
-la volumétrie en forme de L, soit un bâtiment rectangulaire avec un ajout de plain-pied en brique et un ajout à charpente;
-le toit en croupe très pentu avec des lucarnes triangulaires et en appentis et de hautes cheminées de maçonnerie;
-la corniche ornée de modillons et la frise étroite;
-l’entrée principale du côté ouest qui est définie par un arc semi-circulaire en maçonnerie et complétée par un escalier extérieur et l’entrée secondaire du côté sud;
-les murs en brique rouge lisse reposant sur un sous-sol bien défini en pierre calcaire à l’aspect brut et les éléments en bois, comme les portes et les fenêtres;
-l’agencement des fenêtres à carreaux multiples qui reflète le plan intérieur et contribue à la composition équilibrée des élévations;
-la disposition intérieure et les voies de circulation qui demeurent.

La façon dont le Bâtiment de la nutrition renforce le caractère de jardin pittoresque du cadre pastoral où il est situé à la Ferme expérimentale centrale (FEC), c’est-à-dire :
-son échelle, son volume, la ligne du toit et les matériaux employés, qui s’harmonisent avec le cadre pastoral, semi-rural, de ce secteur de la FEC.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine reconnu

Date de reconnaissance

1992/02/28

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

1913/01/01 à 1913/01/01
1924/01/01 à 1924/01/01
1948/01/01 à 1948/01/01

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Santé et recherche
Centre de recherche

Architecte / Concepteur

Ministère des Travaux publics sous la direction de Thomas Fuller

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

5498

Statut

Édité

Inscriptions associées

s/o

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches