Home / Accueil

Bâtiment 20

Québec, Québec, Canada

Reconnu formellement en: 1993/06/29

Vue générale du bâtiment 20, montrant les lignes du toit, qui reflètent à la fois la complexité du bâtiment et la simplicité de ses lignes simples, celles-ci compensant la complexité du design, 1980.; Department of National Defence / Ministère de la Défense nationale, 1980.
Vue générale
Pas d'image
Pas d'image

Autre nom(s)

Bâtiment 20
Ball House
Maison Ball
Former Observatory and Ball Tower
Ancien observatoire et ancienne tour de la boule
The citadel, Building 20
La Citadelle, bâtiment 20

Liens et documents

Date(s) de construction

1850/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2005/08/03

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Bien visible depuis le port et aligné sur le méridien à des fins d’observation, le bâtiment 20 dans le lieu historique national du Canada de la Citadelle-de-Québec, aussi appelé la maison Ball et l’Ancien observatoire et ancienne tour de la boule, est un édifice de maçonnerie compacte, de deux étages, qui fait intervenir plusieurs formes architecturales. La partie rectangulaire du toit en pignon correspond à l’ancien observatoire tandis que la section carrée supportait anciennement l’installation de la boule surmontée par une antenne. L’entrée se fait par le petit porche du rez-de-chaussée, qui a pour fonction de joindre les deux parties du bâtiment et dont le toit est toujours surmonté de sa tourelle de bois ancienne. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le bâtiment 20 est un édifice fédéral du patrimoine classé en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu.

Valeur historique
Le bâtiment 20 est un des plus beaux exemples du développement de l’astronomie au Canada, en particulier dans le domaine de la mesure du temps. Le bâtiment 20 est le plus ancien des édifices conçus au Canada pour servir d’observatoire. Il a aussi abrité l’un des premiers dispositifs utilisés dans un port canadien pour mesurer l’heure et pour donner le signal horaire au moyen d’une boule, service indispensable pour la navigation. Le bâtiment 20 est également associé à Edward David Ashe, premier directeur de l’Observatoire de Québec, de 1850 à 1883, et auquel on doit les bases de ce qui allait devenir l’astronomie pratique au Canada pendant un demi-siècle. Ses recherches sur le soleil lui ont valu d’être considéré comme le premier astrophysicien du Canada.

Valeur architecturale
Le bâtiment 20 est un excellent spécimen de conception fonctionnelle caractérisée par un très bel agencement harmonieux et esthétique de formes architecturales. Sa forme particulière s’explique par la double fonction du bâtiment : abriter un observatoire astronomique et une installation complémentaire qui permettait de communiquer l’heure exacte aux navigateurs, au moyen d’une boule.

Valeur environnementale
Grâce à sa partie supérieure plus haute que le mur du bastion où il se trouve, Le bâtiment 20 est clairement visible depuis le port; il a aussi été délibérément aligné sur la ligne du méridien. Malgré son absence de fonction militaire, Le bâtiment 20 s’harmonise visuellement avec le cadre architectural de la Citadelle; de par ses matériaux, sa hauteur et sa conception, il rehausse le caractère historique du lieu historique national du Canada et du bastion de Mann de la Citadelle de Québec où elle se trouve. Le bâtiment est en partie dissimulé au regard du centre de la Citadelle et est entouré par des pelouses impeccables, les murs de fortification, la poterne qui mène à l’extérieur de la Citadelle et à l’arrière de l’ancien hôpital.

Sources : Ancien observatoire et maison Ball, bâtiment no 20, Québec (Québec), Rapport de bâtiment no 88-161 du BEEFP; Ancien observatoire et maison Ball, bâtiment 20, La Citadelle de Québec (Québec), Énoncé de la valeur patrimoniale 88-161.

Éléments caractéristiques

Les éléments suivants qui caractérisent le bâtiment 20 devraient être respectés.

Sa conception fonctionnelle, l’agencement des formes architecturales, et les matériaux et les techniques de construction employés, c’est-à-dire :
-l’édifice de maçonnerie compacte de deux étages, avec un plan vaguement en L, formé d’une partie rectangulaire à toit en pignon et d’une partie carrée surmontée d’une antenne, les parties reliées par un porche dont la fonction originale était d’amortir les vibrations résultant de la manipulation de la boule;
-les lignes du toit, qui reflètent à la fois la complexité du bâtiment et la simplicité de ses lignes simples, celles-ci compensant la complexité du design;
-la tourelle de bois ancienne, percée de douze petites fenêtres, qui se dresse encore sur le toit du porche, et le mécanisme qui permet de faire pivoter le toit;
-l’ouvrage de maçonnerie en appareillage régulier;
-l’élément ornemental simple que constitue le cordon de pierre qui délimite le sol des premiers étages de l’observatoire;
-le style et la facture des fenêtres, des portes et des toits;
-les éléments intérieurs associés à la fonction première de l’édifice.

La façon dont le bâtiment 20 renforce le caractère historique du lieu historique national du Canada et du bastion de Mann où il est situé dans la Citadelle de Québec.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine classé

Date de reconnaissance

1993/06/29

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Défense
Installation de défense militaire

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

Ingénieurs royaux

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

4623

Statut

Édité

Inscriptions associées

General view

Lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec

Le lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec se compose de plusieurs lieux associés aux systèmes de défense historiques de la ville de Québec. Ces…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches