Home / Accueil

Lieu historique national du Canada de la Gare-du-Grand-Tronc-à-Biggar

Biggar, Saskatchewan, S0K, Canada

Reconnu formellement en: 1976/06/15

Vue générale de la gare du Grand Tronc à Biggar, qui montre sa volumétrie rectangulaire, horizontale et peu élevée d’un étage et demi, 1990.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1990.
Vue générale
Pas d'image
Pas d'image

Autre nom(s)

Lieu historique national du Canada de la Gare-du-Grand-Tronc-à-Biggar
Canadian National Railways Station, Biggar
Gare du Canadien National à Biggar
Grand Trunk Railway Station
Gare du Grand Tronc
VIA Rail Canada Train Station: Biggar
Gare de VIA Rail Canada à Biggar

Liens et documents

Date(s) de construction

1908/01/01 à 1910/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2009/08/07

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada de la Gare-du-Grand-Tronc-à-Biggar est un grand bâtiment en bois à charpente légère d’un étage et demi construit au cours de la première décennie du XXe siècle. Il est situé à la limite méridionale de la municipalité de Biggar, en Saskatchewan. La reconnaissance officielle fait référence au bâtiment sur sa superficie au sol, tel qu’il existait au moment de la désignation.

Valeur patrimoniale

La gare du Grand Tronc à Biggar a été désignée lieu historique national du Canada en 1976 pour:
- commémorer le Grand Trunk Pacific Railway, qui a joué un rôle important dans le développement des provinces de l’Ouest et dont les gares de ces stations, comme celle de Biggar, constituent un element remarquable du patrimoine architectural canadien.

La valeur patrimoniale de ce lieu réside dans son association avec le Grand Trunk Pacific Railway, comme en témoignent l’emplacement, la situation et l’architecture du bâtiment. Fondé en 1903, le Grand Trunk Pacific Railway est chargé de construire pour sa société mère, la Grand Trunk Railway Company, une ligne de chemin de fer et des liasons dans l’Ouest. La construction de la gare à Biggar, un endroit pratiquement inhabité des Prairies, illustre bien le rôle qu’ont joué les compagnies de chemin de fer dans le développement de l’Ouest canadien. Construit en 1909 selon un plan standard de la Grand Trunk Railway Company, la gare du Grand Tronc à Biggar constitue un bon exemple du style des gares rurales de l’Ouest du Canada datant d’avant la Première Guerre mondiale. Sa conception s’inspire du style bungalow « artistique » du début du XXe siècle. À l’instar des autres villes qui doivent leur existence au chemin de fer, Biggar prend de l’expansion après la construction de la gare et connaît une période prolongée de croissance économique en raison de son statut de localité de limite divisionnaire.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès-verbal, mai 1979, juin 1976.

Éléments caractéristiques

Les principaux éléments qui contribuent à la valeur patrimoniale de ce lieu sont les suivants :
- son emplacement dans la ville de Biggar, en Saskatchewan;
- sa situation près de la voie ferrée;
- les éléments qui témoignent du style propre aux petites gares du Grand Trunk Railway Company construites entre 1895 et 1905 selon le plan standard des gares rurales, notamment :
- sa volumétrie rectangulaire, horizontale et peu élevée d’un étage et demi;
- le toit en croupe à larmier cintré, les cheminées en brique, le poste en saillie du chef de gare, les grandes lucarnes à deux versants surmontant les baies en saillie sur les deux élévations principales, et la lucarne rampante;
- l’avant toit profond formant auvent et reposant sur des consoles;
- la disposition d’origine des fenêtres et des portes, dont plusieurs sont surmontées d’une imposte à lumières multiples, et le fenestrage d’origine qui subsiste, notamment les fenêtres à guillotine doubles composées d’un châssis à plusieurs lumières coiffant un châssis à une seule lumière;
- les portes d’origine, notamment des portes à chambranle et à panneaux simples ou doubles et des portes de chargement coulissantes à panneaux de planchéiage vertical et diagonal à joint en V;
- le revêtement en bois d’origine, dont un revêtement mural surbaissé sur la partie supérieure du mur et un lambris d’appui peu élevé composé d’une cimaise de protection simple, de lambris vertical à joint en V, et de plinthes sans fioritures;
- les vestiges de la disposition et des finis intérieurs d’origine.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Loi sur les lieux historiques nationaux

Type de reconnaissance

Lieu historique national du Canada

Date de reconnaissance

1976/06/15

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Historique

Transport ferroviaire
Gare ou autre installation ferroviaire

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

William Currie

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

735

Statut

Édité

Inscriptions associées

s/o

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches