Home / Accueil

Lieu historique national du Canada de la Maison-de-la-Point Ellice / Maison-O'Reilly

2616, rue Pleasant, Victoria, Colombie-Britannique, V8T, Canada

Reconnu formellement en: 1966/10/26

Vue générale de la Maison-de-la-Pointe-Ellice / Maison-O’Reilly, qui montre ses toits à deux versants de faible inclinaison, 1991.; Parks Canada Agency / Agence Parcs Canada, 1991.
Vue générale
Pas d'image
Pas d'image

Autre nom(s)

Lieu historique national du Canada de la Maison-de-la-Point Ellice / Maison-O'Reilly
Point Ellice House / O'Reilly House
Maison de la pointe Ellice / maison O'Reilly
Point Ellice House

Liens et documents

Date(s) de construction

1861/01/01 à 1864/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2009/06/09

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Le lieu historique national du Canada de la Maison-de-la-Pointe-Ellice / Maison-O’Reilly se trouve sur une parcelle de terre boisée surplombant la voie navigable Gorge dans la ville de Victoria, en Colombie-Britannique. Il s’agit d’une belle maison de plain pied d’inspiration victorienne et aux formes asymétriques érigée dans un jardin convivial de style pittoresque, où arbres matures et massifs de fleurs bordent des sentiers sinueux. Le bâtiment à charpente de bois se distingue par les détails pittoresques de ses dentelles, tel que ses corniches à consoles et sa galerie au toit arqué ornée de balustrades et de colonnes effilées. La reconnaissance officielle s’applique à la maison et au terrain sur lequel elle est érigée.

Valeur patrimoniale

La maison de la Pointe Ellice / maison O’Reilly a été désignée lieu historique national du Canada en 1966 pour les raisons suivantes :
- la maison, son mobilier et les jardins restaurés constituent l’un des plus beaux exemples de l’esthétisme pittoresque anglais.

Construite en 1861, la maison est agrandie en 1875, puis en 1889, période durant laquelle elle appartient à Peter O’Reilly, commissaire en chef de l’Or pour la Colombie Britannique et distingué citoyen de Victoria. Après Peter, qui se porte acquéreur de la propriété en 1867, plusieurs générations d’O’Reilly s’y succèdent jusqu’en 1975. L’aménagement éclectique de cette résidence pittoresque, la luxuriance de ses jardins et la beauté de ses pièces, pratiquement inchangées et débordant d’objets accumulés par la famille O’Reilly, témoignent à merveille des goûts de la classe distinguée et prospère en matière d’esthétisme durant la période victorienne. Autrefois entourée d’autres propriétés majestueuses, dans l’un des quartiers résidentiels les plus huppés de la ville de Victoria, la maison de la Pointe Ellice / maison O’Reilly constitue aujourd’hui l’un des derniers témoins d’un style ayant eu la cote au XIXe siècle et que le développement urbain a pratiquement fait disparaître. La maison abrite maintenant un musée.

Sources : Commission des lieux et monuments historiques du Canada, compte rendu de réunion, octobre 1966, 1991.

Éléments caractéristiques

Les principaux éléments qui donnent au lieu sa valeur patrimoniale sont les suivants :
- son emplacement, en surplomb de la voie navigable Gorge, procurant un accès par terre et par eau;
- le rapport inchangé entre la maison et ses jardins, dans leur cadre pittoresque, tous deux étant conçus en fonction de l’effet global produit par l’image singulière d’une irrégularité étudiée, et les vues de l’intérieur vers l’extérieur;
- l’allure générale de la maison victorienne de plain-pied aux formes éclectiques, notamment ses toits à deux versants de faible inclinaison, ses larges corniches à consoles, ses galeries et ses porches généreux, ses cheminées de brique à multiples mitrons, ses fenêtres en saillie, sa fenestration abondante, ses splendides détails décoratifs, le crépissage de ses murs extérieurs et les ornements classiques autour de ses principales entrées;
- l’asymétrie qui caractérise la disposition des pièces et la configuration intérieure, notamment les couloirs étroits et les espaces encloisonnés, ainsi que l’intégrité physique des finis, en particulier les revêtements de sol et muraux, les plafonds, les portes, les moulures et les garnitures;
- ses jardins historiques matures et les composantes de l’aménagement paysager, entre autres les terrains de croquet et de tennis, les sentiers, les rosiers, les massifs de fleurs, les arbres et arbustes matures et le séquoia planté par Peter O’Reilly;
- l’ameublement et l’ensemble des objets décoratifs laissés par la famille O’Reilly;
- la forme actuelle du hangar à voitures et les matériaux ayant servi à sa construction.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Loi sur les lieux historiques nationaux

Type de reconnaissance

Lieu historique national du Canada

Date de reconnaissance

1966/10/26

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

1861/01/01 à 1975/01/01

Thème - catégorie et type

Exprimer la vie intellectuelle et culturelle
L'architecture et l'aménagement

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Loisirs
Musée

Historique

Résidence
Logement unifamilial

Architecte / Concepteur

s/o

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

101

Statut

Édité

Inscriptions associées

Front (east) elevation, 2000

Point Ellice House

Point Ellice House consists of a one-storey Victorian Italianate residence and carriage shed, and Victorian gardens located on a treed parcel of land at the edge of the Gorge…

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches